A propos

Jean Michel Dancé
Instructeur de méditation MBSR qualifié (Center for Mindfulness de l’Université du Massachussets).
Fondamentaux en MBSR  2016.
MBSR Practice Teaching Intensive en 2017 avec l’ADM

Membre actif de l’A.D.M. (Association pour le Développement de la Mindfulness).

J’ai cherché dans ma jeunesse à comprendre le monde et ainsi passé un tas de diplômes. Certes ils sont un peu utiles pour survivre dans ce monde. Mais à vrai dire je suis en recherche de l’Utile pour vivre dans le Monde, un chercheur de la véritable nature de chaque chose.

Pourquoi cette recherche ? Cela fait suite à un Trekking au Mera Peak au Népal et à un œdème pulmonaire survenu à 5800 m et un questionnement sur ce pays :

– Pourquoi cette joyeuse pagaille dans les rues de Katmandou : klaxons, embouteillages et pourtant tout est fluide ?
– Pourquoi ce sourire sur ces visages, ces gens n’ont rien et moi j’ai tout et je fais la tête ?
– Pourquoi ce mendiant a t-il un sourire rayonnant ?
– Pourquoi le sourire de ce vieux paysan qui laboure son champ avec une maigre vache et le sourire de cette jeune fille qui cherche sa nourriture dans ce tas d’ordures avec ce chien ?
– Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ?

Cela m’a conduit à l’étude des philosophies orientales et notamment le bouddhisme. J’ai effectué de nombreuses retraites collectives ou individuelles, étudié la philosophie bouddhiste et ses différentes écoles (theravada, tibétain, zen). Et naturellement, je me suis formé en tant qu’instructeur de méditation dans le contexte du  Dharma du Boudhha, puis dans un contexte laïc, à la méditation de Pleine Conscience – Pleine Présence. Et plus récemment, j’ai suivi la formation complète d’instructeur qualifié MBSR avec l’ADM (https://www.association-mindfulness.org/).

Parallèlement, je me suis ouvert aux autres traditions spirituelles et globalement à la philosophie, dans son sens premier, qui est l’amour de la sagesse. J’ai redécouvert les sagesses d’occident, Socrate, les épicuriens, les stoïciens, les philosophes des lumières, Spinoza … finalement cette quête universelle de sens de la vie. J’essaye de transmettre ces trésors de sagesse dans un esprit non dogmatique dans la quête universelle de bonheur.

« La méditation n’est pas une doctrine, et c’est tant mieux.
Méditer et philosopher sont deux pratiques à peu près opposées.

Ainsi débute la comparaison selon André Comte-Sponville,

La philosophie est une pratique intellectuelle, conceptuelle ;
La méditation une pratique corporelle, physique.

La philosophie cherche la vérité ;
La méditation ne cherche rien : elle observe, contemple.

La philosophie est une réflexion (quand on cherche) ou une argumentation (quand on croit avoir trouvé) ;
La méditation est une attention, une ouverture.

La philosophie est un combat ;
La méditation, une paix.

La philosophie est un travail ;
La méditation-c’est son paradoxe-est à la fois un exercice et un repos. »

 (André Comte-Sponville, CLES août/septembre 2012)

« Qui a vu le présent a vu tout ce qui a été de toute éternité et tout ce qui sera à l’infini; car tout à la même origine et le même aspect. » (Marc Aurèle)